Quand le réveil me tire du sommeil ce matin-là, je maudis ma femme. Il est cinq heures du matin et il est dimanche. Et si nous devons nous réveiller si tôt, c'est à cause d'elle. C'est elle qui a voulu faire cette expérience pour le moins étrange. Mais heureusement, je la pardonnerai vite. Une fois qu'on sera là-haut. Dehors, il fait encore nuit ; la ville endormie a des airs de fin du monde. Nous arrivons sur les lieux où nous attendent les autres membres de l'association, et dans la semi-obscurité (le ciel commence à pâlir tout doucement), nous assistons à une scène étrange. Un aérostier emploie un ventilateur pour propulser de l'air froid dans une enveloppe de tissu, puis finit de le gonfler à l'aide d'un brûleur. Le ballon prend lentement forme. Quel étrange spectacle que celui-là. A vrai dire, je n'étais pas fou à l'idée de faire ce vol, étant donné que sur un escabeau, j'ai déjà le vertige. Mais certains amis m'ont dit qu'on ne peut avoir le vertige en montgolfière. Si ce n'est pas le cas, je suis dans la mouise. Une fois que le ballon est paré pour le départ, nous embarquons. Nous sommes huit pour ce vol étonnant, et après quelques dernier préparatifs, nous prenons notre envol. Celui-ci est tellement tranquille que j'aurais pu ne pas le remarquer. Soulagé, je constate qu'effectivement, il n'y aucune sensation de vertige. Dans la nacelle, chacun profite à sa manière du paysage, mais toujours en silence. En dehors du bruit du brûleur, c'est le calme absolu. J'ai rarement connu un silence aussi beau, aussi poétique. Je découvre que cette virée tout là-haut est davantage qu'une simple promenade, en fait. Si loin du monde réel, on se sent en effet débarrassé des menus tracas. Comme si ces derniers étaient liés de manière étrange à la gravité. Ca fait beaucoup de bien. Une heure plus tard, c'est déjà le moment de redescendre. Après avoir frôlé d'un peu trop près la cime des arbres, nous finissons tout de même par atterrir sans le moindre. Quoique, pas tout à fait : nous avons regagné la terre ferme, mais nous avons encore tous un peu la tête dans les nuages ! Si vous aussi vous sentez pousser des ailes, voilà le site où j'ai trouvé mon vol ! Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture du site internet sur ce de baptême de l'air en montgolfière qui est très bien fait sur ce thème.

montgolfiere 3