05 avril 2018

Sans moteur

Quand le réveil me tire du sommeil ce matin-là, je maudis ma femme. Il est cinq heures du matin et il est dimanche. Et si nous devons nous réveiller si tôt, c'est à cause d'elle. C'est elle qui a voulu faire cette expérience pour le moins étrange. Mais heureusement, je la pardonnerai vite. Une fois qu'on sera là-haut. Dehors, il fait encore nuit ; la ville endormie a des airs de fin du monde. Nous arrivons sur les lieux où nous attendent les autres membres de l'association, et dans la semi-obscurité (le ciel commence à pâlir tout... [Lire la suite]
Posté par paulnelor à 10:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :